11 Mai

Crédit immobilier : choisir entre hypothèque ou caution

Afin de se protéger contre d’éventuelle insolvabilité de leurs emprunteurs dans le cadre d’un crédit immobilier, les banques requièrent des garanties financières. Elles exigent soit l’hypothèque, soit la caution en guise de garantie.
Celles-ci permettent aux banques ou autres établissements de prêt de garantir le remboursement du prêt qu’ils ont accordé lorsque le débiteur n’est plus solvable. L’hypothèque et la caution sont donc obligatoires et sont à la charge de l’emprunteur. Mais ce dernier a le choix entre les deux.
maison

A propos de l’hypothèque

L’hypothèque est la solution la plus répandue. Cette solution permet à la banque de passer à la saisie de l’immobilier lorsque le débiteur faillit à ses obligations. Ensuite, l’établissement bancaire peut vendre l’immobilier et obtenir le remboursement du prêt accordé. A noter que l’hypothèque est l’équivalent de 2% du montant emprunté.
En outre, l’hypothèque peut être levé, si l’emprunteur décide de vendre l’immobilier mais rembourse l’intégralité de son prêt. Toutefois, une levée d’hypothèque s’accompagne de frais. Si l’emprunteur veut payer moins, la solution serait d’envisager le transfert de l’hypothèque sur un nouveau crédit.

A propos de la caution

Ces dernières années, les emprunteurs commencent à opter pour la caution. Cette dernière équivaut 2 à 3% du montant emprunté. Dans le cadre d’une caution, l’emprunteur adhère à un établissement spécialisé où il est tenu de payer une cotisation. En contrepartie, cet établissement se porte garant de son prêt immobilier. Et lorsqu’il n’est plus apte à rembourser son prêt, c’est cet établissement qui s’en charge s’en charge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *