15 Jan

Tout savoir sur les assurances de crédit immobilier

credit immobilier
L’assurance crédit est une forme particulière d’assurance qui garantit les établissements de crédits contre une éventuelle insolvabilité de leurs clients emprunteurs. Les motifs de défaut paiement peuvent être propres aux emprunteurs (décès, maladie, etc.), ou bien émanant de contraintes extérieures. L’assurance crédit fait partie des frais annexes d’un crédit immobilier qui vient alourdir les mensualités de remboursement. Néanmoins, elle n’est pas obligatoire mais souvent exigée par l’établissement de crédit pour limiter les risques d’insolvabilité liée au décès ou à l’invalidité.

Choix de l’assurance

Il arrive parfois que l’établissement de crédit qui propose le crédit immobilier impose à ses clients l’assureur pour son prêt, ou encore leur proposer une offre d’assurance. Mais souvent l’emprunteur est libre de choisir l’assureur qu’il juge adapté à son crédit. Ce qui compte c’est que le contrat d’assurance fixe un niveau de garantie ayant la même valeur que celui proposé par l’établissement de crédit.

Les risques couverts par l’assurance

Quels sont les risques couverts par une assurance crédit ? C’est la question que se posent de nombreux emprunteurs. On retrouve le décès, l’invalidité et l’incapacité dont l’ensemble est couvert par une même assurance la plupart du temps. L’assurance décès invalidité incapacité, non obligatoire, mais toujours exigée par l’établissement de crédit. Pour la banque c’est le seul moyen de garantir le remboursement du capital dans la mesure où l’emprunteur décède ou est frappé d’invalidité.
L’emprunt à deux est aussi répandu aujourd’hui. Dans la mesure où l’on achète en couple, les deux personnes peuvent se partager l’assurance. Cette solution semble plus économique et lorsque l’un vient à mourir ou devient invalide, l’autre pourra garder son équilibre financier.
La perte d’emploi est aussi un risque couvert par les assurances crédit. On parle d’assurance perte emploi qui est une assurance facultative. Celle-ci peut assurer la prise en charge de l’intégralité ou une partie des mensualités d’un crédit immobilier si l’emprunteur perd son emploi. Elle est donc réservée aux salariés, seulement elle est plus chère et s’accompagnent de nombreuses conditions. L’emprunteur qui démissionne ou licencié pour faute grave n’obtiendra pas gain de cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *