15 Déc

Une méthode simple pour calculer son TEG

Plusieurs outils ont été mis en ligne pour permettre à chacun de calculer facilement et rapidement son taux effectif global. Toutefois, on ignore tous comment fonctionnent ces calculateurs prédéfinis. Plusieurs éléments sont pris en compte pour calculer le TEG : taux nominatif, les frais de dossier, les frais de garantie et les assurances emprunteurs.

Les éléments à prendre en compte

teg-twoBien des gens se trompent sur le TEG et ne pensent qu’au taux nominal pour choisir leur prêt. Toutefois, plusieurs autres frais viennent s’ajouter à ce taux nominal pour donner le TEG. Il y a d’abord les frais de dossier dont le montant peut varier d’un organisme à un autre. On obtient la première mensualité avec la base de la somme totale empruntée, la durée du remboursement et le taux nominal. Pour obtenir le pourcentage à ajouter au prêt nominal, il faut amputer les frais de dossier à la somme totale empruntée. Pour un prêt de 200 000 € à rembourser sur 20 ans et un taux de 2 %, vous avez une mensualité de 1 012 €. Si vous avez un frais de dossier de 1 000 €, vous obtiendrez la somme de 200 000 €-1 000 € = 199 000 €. Vous prenez comme base ces 199 000 € à rembourser sur 20 ans et chercher le taux correspondant à la mensualité de 1 012 €. Vous aurez 2,05 %. La différence entre les 2,05 % et le 2 % représente le taux des frais de dossier, ce qui équivaut à 0,05 %. Vous referez le même calcul avec tous les autres frais liés au prêt et obtiendrez ainsi le taux y afférent. Vous allez alors ajouter chaque taux (des frais de dossier, des frais de garantie et des assurances emprunteurs) au taux nominatif pour obtenir le TEG.

À quoi sert un TEG ?

a-quoi-sert-le-tegLe taux effectif global sert à comparer plusieurs prêts à la fois de manière la plus juste possible. Il faut cerner la différence, le TEG ne sert pas à calculer la mensualité, mais plutôt à comparer les offres de prêts, trouver le plus avantageux. En effet, selon chaque organisme de prêt, d’autres frais peuvent s’ajouter au taux nominatif qui lui sert à calculer la mensualité. Ces frais peuvent à la fin rendre un prêt plus onéreux que ce que l’on pensait. Pour mieux comparer ces frais, différent d’une offre à une autre, le mieux est de les exprimer en pourcentage. D’où l’intérêt du TEG !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *